Tapisseries & Musique

Vers la fin des années 1950, Dubrunfaut évolue vers un style très personnel. L’expressionnisme du début va vers une nouvelle impression de sérénité, de paix qui se manifeste par des formes plus douces, des hachures qui ne déchirent plus le sujet.

Dubrunfaut va s’évertuer à représenter la beauté du monde dans ses tapisseries. Dès 1955, il commence ce qui s’avèrera être la plus grande série de sa carrière de peintre-cartonnier : 

« Les Temps de L’ Homme »

60 tapisseries entre 1955 et 1990 !

De cette série, la compositrice belge Danielle Baas choisit, entre 2005 et 2007, 18 tapisseries qui l’inspirent pour la composition de pièces courtes pour piano à 4 mains. Pour ce travail remarquable, elle sera honorée par un prix musical aux USA en 2007.

Toutes les compositions musicales de Danielle Baas sont jouées au piano à 4 mains par Anne Vanden Bossche & Jean-Noël Remiche, lauréats Belfius Classics.

Le départ des lavandières

La belle récolte

Le temps d’aimer

Le retour

Les hommes de la forêt

Au bois

Les vendanges

Lumière d’été

Sur la berge

La cueillette

La conversation

L’escapade

Cordée

Le temps de l’atome

Le pays blanc

Les 4 âges de la vie

La terre en fleur, notre espoir

Plein ciel

Affiche de l’exposition et du récital organisés à Uccle (Bruxelles) en 2014. 

Premier récital entouré d’une partie des tapisseries de la série « Les Temps de l’Homme ».

peigne-logo-web